jeudi 30 juin 2011

BLUE IS THE NEW BLACK

On poursuit notre quête du look color block version discrète. 
On essaye ici, un dérivé d'un basique en matière de Makeup : Le Smokey Eyes. 


LOOK n°2 :
Utiliser un mélange de fards à paupière bleu électrique et bleu marine irisé à la place des fards noirs et gris foncé habituels.
On garde quand même son khôl et son mascara version black pour accentuer l'intensité du regard.









PS : Il aurait fallu que Katy P. chante 2 ou 3 minutes de plus pour que je puisse vous montrer tout ce que nous avons filmé ce jour là.
Et comme je déteste le gâchis, une autre vidéo arrive bientôt. 
Be patient...

dimanche 19 juin 2011

PRICE TAG

Je viens de me faire "taguée" pour la première fois ( apparemment c'est une méthode connue sur la blogosphère) par le blog de Mamzelle Kitkat mamzellekitkat.over-blog.com/ .
D'après ce que j'ai compris, un tag, c'est une sorte de mini interview sur un thème précis (mode et beauté en ce qui me concerne), auxquelles plusieurs blogueuses vont répondre puis taguer à leurs tours d'autres blogueuses et ainsi de suite. Le but étant d'apprendre les petites astuces de chacune et de découvrir par la même occasion de nouveaux blogs. J'avoue qu'au départ je n'étais pas super convaincue par le principe, mais Mamzelle KitKat a écrit quelque chose de tellement gentil à mon égard que je me suis laissé tenter.

Voici mes réponses :

1- Je me maquille depuis l'âge de... D'après cette photo je dirais 5 ou 6 ans max ! Sinon quotidiennement, je dirais que j'ai commencé vers l'âge de 13 ans, quand j'ai découvert le crayon Khôl noir... Révélation !

2- Je connais mon type de peau... MIXTE ! Celle qui fait chier !

3- La partie de mon corps (hors le teint) que je maquille le plus... Définitivement les yeux ! Encore une fois, le crayon khôl noir.... Révélation !!!

4- Je lave mes cheveux à quelle fréquence... Je dirais tous les 2 ou 3 jours max ! Sinon un petit coup de shampoing sec si vraiment je n'ai pas eu le temps ou pour gratter un jour de plus.


5- Je garde mon vernis à ongles pendant... Alors là, c'est la question qui fâche ! Je ne sais pas ce qu'il se passe au niveau de mes ongles, je dois sécréter une sorte d'acide qui empêche le vernis de tenir plus de 2 jours. Même OPI, Chanel, Essie, top coat, re-top coat, whatever, rien ne tiens ! 



6- Sur moi je n'ai jamais utilisé de... Recourbe cils. Aucun intérêt pour moi, j'ai testé une fois et je n'ai vu aucune différence.

7- J'ai appris à me maquiller... Toute seule ! Je récupérais le make--up que ma soeur ne voulait plus, comme ce magnifique rouge à lèvres bi-colore rose pâle irisé à l'extérieur et prune au centre ( un bijoux d'esthétisme). Je me suis perfectionnée par la suite en regardant faire les pros.

8- Je consacre à mon maquillage un budget mensuel de... Presque rien. J'ai accumulé pas mal de produits au fil des années et je me force à tout finir avant d'en racheter de nouveaux.

9- Mon prochain achat beauté sera... N'importe quel cosmétique qui soit composé à 98% de produits naturels. Je commencerai surement pour une poudre bronzante comme celle de chez Dr Auschka par exemple.

10- Le produit dont je ne pourrais me passer... L'anticerne !! J'ai un petit côté Fétide Adams.

Je tague à mon tour :

www.blushmetwice.com

www.mademoisellemode.com/

quotidiendunefilleoverbookeeoupas.over-blog.com/

bijoux-cupcake.over-blog.fr/

dameskarlette.blogspot.com/

lundi 6 juin 2011

FUSHIA IS THE NEW RED

Deux mots : Color Block

Tout commence, comme d'habitude, pendant la Fashion Week. Moment de l'année où les designers nous présentent la mode de demain. Le but étant de nous faire comprendre, d'une manière subtile, que si on veut être cool, ou pas, on a plutôt intérêt à bien ouvrir ses yeux. Une sorte de message subliminal artistique.
C'est comme ça qu'au printemps/été 2011, ils ont décidé que tout allait être colorés, genre, Andy Wharol coloré !
Et là les filles, on ne parle pas uniquement du banal maillot de bain turquoise, on parle de tenues entièrement bright, du headband jusqu'aux chaussures. Même l'indémodable petite robe noire, est jaune cette année.
Ensuite, c'est au tour des fashion editor du monde entier d'en remettre une couche. Et ils font plutôt bien leur boulot. Je n'ai pas vu un seul magazine en quatre mois dont les pages éditoriales ne sont pas passées par la case photoshop/image/adjustements/hue-SATURATION.
"Saturation", c'est le terme parfait pour exprimer l'état dans lequel nous sommes aujourd'hui face à cette tendance.
C'était déjà limite de notre part, de prétendre que l'association pantalon vert/ top violet/blazer orange de chez Gucci, était tout à fait normale. Quand en plus, on a trouvé ça beau et que par dessus le marché on a voulu porter cette tenue, là c'était trop tard.

C'est là qu'en général on se rend compte que, sorti de son contexte -c'est à dire si on n'est pas en cover du Harpers Bazaar Korean shootée par Terry R.- il vaut mieux y aller doucement avec le color block.
En commençant par son vernis à ongle, ou bien son make up par exemple.
Alors là aussi attention ! J'ai vu des looks vraiment incroyables en photo et des nouvelles palettes avec des combinaisons de couleurs magnifiques mais sincèrement, et ça n'engage que moi,  importables au quotidien.
Question maquillage, j'ai mes basiques. Tous les smokey foncés (marine, prune, brun, gris foncé et noir of course) et le célèbre cat eye + bouche rouge. Après, évidemment on peut créer un tas de nouveaux looks en partant de ces bases là. C'est comme ça que j'ai pensé qu'en changeant deux ou trois petites choses à mon make up habituel, je pouvais facilement le transformé en look color block (la version soft, pas la version clown).
                                     
                                                Look n°1 : Remplacer son vrai rouge par un vrai fuchsia !









Produits utilisés: Anti-cernes Healthy Mix medium Bourjois, Poudre bronzante Terracota de Guerlain 
n°4, fard à paupière Colorful Sephora, crayon khôl noir Chanel, Mascara black Diorshow, Rouge à lèvres SCHIAP Nars.

mercredi 1 juin 2011

Best Editorial of the month (MAY 2011)

                                                            LOVE
                                             Kate Moss by Mario Testino, Vogue Brasil.


L'éditorial est composé de plus de 35 photos,  j'ai donc fais un petite sélection de mes clichés préférés.
La magie opère toujours entre Kate et Mario.








 





 

 

And Last but not Least